23 Février 2008 - Brignais (69)
Organisation
: Saloon Live Studio
Site
Countrygone
entier
Affiche le site entier dans une nouvelle fenêtre

Range Heroes - Site Internet


Un nouveau lieu de rendez-vous ouvre à Lyon et c'est Range Heroes, groupe Tourangeot qui a le privilège de la première.
Les musiciens issus de la formation CCriders ont souffert d'un son médiocre en première partie et d'un public, il faut l'avouer, un peu frileux. Mais c'était sans compter sur le répertoire très dansant et tout s'est arrangé en seconde partie. Il y aurait beaucoup de choses à dire car c'était une première. Mais cet endroit, partenaire du magazine Dreamwest, ne demande qu'à devenir le lieu incontournable de la country Lyonnaise. Nous sommes nombreux à souhaiter la réussite de cette initiative et à encourager ses principaux acteurs.
Rajout du webmaster, mars 2008.
Essai non transformé, le Saloon ferme ses portes pour raisons administratives.


Rubrique "vous avez la parole !"

correspondant
Commentaire
Jacques D. Bien  sur  , le  Saloon de  Brignais  c'est  pas  le  Billy Bop's  Les  Range Heroes  c'est  pas Marty Stuart. Le  son n'était  pas  top  surtout  en  1ere partie   mais  meme  si la  temperature  du  local  etait  un peu  frisquette   ca  faisait  longtemps  que  j'avais  pas  retrouvé  une  telle  ambiance  conviviale   dans  une  soiree   Country.  Un public  peu  nombreux  mais  qui  etait  la  pour  danser,  pour  se  distraire. J'ai  d'autant  plus  apprecié  que  la piste  me  laissait  suffisament  de  place  pour  reviser  quelques  danses  sans  gener  (il  me  semble ) ni  ecraser  personne. Les  quelques  petits  defauts  de  ce  premier  concert  seront  vite  oubliés  D'ailleurs  comment  feraient  ils  pour  progresser  si    tout  avait  ete  deja  parfait !  J'etais  vennu  avec une  certaine  apprehension de  "l'inconnu "  On est  repartis  en  ayant  passé  une  tres  sympatique  soirée.
Tom Quels vont être les danseurs volontaires pour aller dans un hangar, user ses bottes sur du béton, sans aucune déco, ni chauffage ? On n'est pas maso !