29, 30 et 31 juillet 2016
logo76x56

Festival de Craponne sur Arzon (43)
Le Country Rendez-vous Festival

Site officiel du festival
*
Page Facebook

Contrairement à l'année passée où aucune goutte d'eau n'est venue nous rafraîchir, nous avons eu droit à la grêle le samedi après-midi
et suffisamment d'eau le soir pour justifier l'annulation du dernier concert. 8 ball Haitken a été reporté au dimanche soir.
Finalement le fait d'avoir d'avoir réduit le nombre de groupe chaque soir à permit une certaine souplesse dans le timing
et rendu possible l'ajout de 8 Ball Aitken après tous les groupes du dimanche.

Vendredi
La soirée a commencé un peu plus tard pour laisser aux festivaliers le temps d'arriver et le
nombre de concerts réduit à trois.
Démarrage difficile pour ma part car Hank Williams Tribute, au bout de 20 minutes je sature.
Mais j'ai eu du plaisir a écouter des incontournables comme "Jambalaya" ou "Your Cheatin' Heart"
ensuite Nathan Carter à comme on l'attendait ravi le public avec de très bonnes reprises et quelques titres à lui.
C'est jeune, irlandais, dynamique. J'ai reconnu certains visages dans les premiers rang, que je n'avais plus vu depuis quelques années ....
Troisième et dernier concert du vendredi avec Bri Bagwell belle voix et belle présence.


Samedi
La journée que j'attendais, avec Sanseverino et 8 Balls Haitken.
La surprise est venue du groupe français qui a débuté, Lady's Country Angels, un régal.
Un look agréable de toute l'équipe, des compos, du rythme, enfin tout ce qu'il faut pour tenir un vraie place dans ce festival.
Ensuite du très bon Western Swings des Western Flyers.
Ensuite Kinsey Rose ne m'a vraiment pas emballé, trop cool et plat pour moi, pas vraiment de personnalité, passons à autre chose
avec Sanseverino. Pour moi qui n'aime pas les paroles en Français, j'ai été bluffé.
Tout d'abord les musiciens qui l'accompagnent sont excellents, le personnage est attachant, son humour dérangeant et les propos directs,
je crois qu'on peux s'attendre à tout lors de ses concerts.
J'ai aimé l'épisode où il demande au public de ne pas regarder la retransmission sur les écrans latéraux mais de s'approcher et de le regarder lui, en direct.
Il descendra ensuite sur le plateau en contrebas de la scène et retournera la caméra braquée sur lui.
La première partie du concert est Bluegrass sur le thème de "Papillon" le bagnard, les paroles en français prennent alors de suite de la valeur.
La seconde partie, plus rock sera malheureusement perturbée par la pluie.
Pluie qui justifiera l'annulation du dernier concert de la soirée.

Dimanche
Le ciel restera couvert pratiquement toute la journée. Un bonheur pour les photographes qui n'ont plus cet éclairage violent de face !
Et ça commence fort avec les Irlandais Rackhouse Pilfer. C'est en même temps Bluegrass, Folk, Irlandais et très dynamique.
Un peu de douceur avec Front Country, Bluegrass mais plutôt moderne avec la belle voix de Melody Walker mais aussi quelques morceaux qui m'ont éloigné de la scène.
Le Texan Curtis Grimes arrive ensuite avec son style traditionnel Honky Tonk , simple, efficace et on est nombreux à souhaiter le revoir en France.
Avant dernier groupe, Big Sandy & his Flyrite Boys nous a entraîné sur les rythmes variés : rockabilly, blues rock’n’roll roll .
On voit qu'eux aussi sont contents d'être là et ça fait du bien.
8 Ball Aitken dont le concert a été annulé la veille vient terminer le festival.
3 musiciens : Guitare, basse et batterie suffisent amplement à ce groupe Australien. Ils nous ont mis la tête à l'envers !
Aitken fait le show, son bassiste est plutôt sobre tandis qu'on sent que le batteur déborde d'énergie et d'humour également.
Mais la soirée ne se termine pas avec eux, il aurait été vraiment dommage de louper le « Bœuf » ou « jam » ce moment où tous les musiciens
encore sur le site se retrouvent sur scène. Ils étaient nombreux et heureux d'être là, encore une formidable fin de festival.

Bonne 29° édition, mais que nous réserve la 30° ?

Les photos des 3 jours sont maintenant disponibles en cliquant sur l'image ci-dessous.

La photo n'est peut-être pas très flatteuse mais à mon sens, elle témoigne de ce public sensationnel qui vient sur le site quelque soit les conditions météo annoncées.
Public hétéroclite mais très cool, pas de heurt, pas de viande saoule. Peace and music.
Vive Craponne et la Country-music sous toutes ses formes.

public



Correspondant
Commentaire
Photos Emmanuel Marin
L'eveil Article de "L'Eveil" consacré à la double page de Charlie Hebdo du 10 août 2016